Mobilité

  • Une commune à l’écoute

    et attentive aux besoins de chacun

Mobilité

L’amélioration de la mobilité à Crissier s’impose comme une priorité de la Municipalité. Comme décrit dans le chapitre 2 – Objectifs de l’urbanisation, nous voulons faire évoluer tous les types de mobilité, étant entendu que l’avenir de la mobilité individuelle (véhicules privés) dépend essentiellement de décisions cantonales et fédérales, d’ores et déjà annoncées par l’Office fédéral des routes (OFROU). Nous développons notre réseau de mobilité douce (piétons et cycles) lors de la réalisation de chaque nouveau plan de quartier. Les prestations des transports publics s’étoffent pratiquement chaque année.

Ainsi le développement de la commune va de pair avec des mesures concrètes en matière de mobilité, en renforçant les trois piliers que sont le transport individuel par la route, les transports publics et la mobilité douce. Par exemple :


Transport individuel :

  • De nouvelles sorties autoroutières à Ecublens,  Malley et Chavannes généreront une nette  détente du trafic dans tout l’Ouest lausannois, à Crissier en particulier.
  • L’amélioration du goulet d’étranglement de Crissier figure parmi les priorités de la Confédération (OFROU) et est fortement encouragée par la Municipalité. La Confédération prévoit 510 millions de francs d’investissement dans ces grands projets.
  • Dans les quartiers, création de petits parkings P+R proches des stations de transports publics facilitant l’accès à ceux-ci.

Transports publics :

  • Tram t1 : La première étape du tram t1 verra le jour  entre la place de l’Europe à Lausanne et la gare de Renens.
  • Dans un deuxième temps, le tram reliera la gare de Renens au sud de la commune de Crissier, puis à Bussigny.
  • BHNS : Un Bus à haut niveau de service (BHNS) s’imposera comme le nouvel axe fort reliant Lutry à Bussigny ; il englobera l’actuelle ligne 9 TL (Lutry-Prilly) et passera par Crissier.

Mobilité douce :

  • Dans l’ensemble de la commune, création de chemins piétonniers et de pistes cyclables, notamment pour relier les différents quartiers les uns aux autres et permettre des accès facilités aux stations de transports publics.